Bienvenue sur le site de l’association !

Le Baobab Renaudais est une association créée le 5 novembre 2004. Elle est régie par la loi du 1er janvier 1901, reconnue à but exclusif d’assistance et de bienfaisance (utilité publique) au sens de l’article 6 de la loi du 1er juillet 1901.

Elle a pour objet l’aide humanitaire avec comme actions principales : la santé, l’hygiène, l’éducation, la formation, l’environnement.  

Baobab

le Baobab symbole africain

afrique4[1]

le continent Africain, en rouge le Burkina Faso

L’origine du nom « le Baobab Renaudais » :

Le Baobab :

Appelé aussi « l’arbre à palabres « c’est un symbole en Afrique. Il possède une véritable valeur sociale et culturelle. C’est sous cet arbre que se réunissent les anciens pour prendre les décisions importantes ou pour régler les contentieux du village.

Renaudais :

le siège social de l’association est à Château- Renault, commune du Castelrenaudais. C’est donc d’un symbole africain et du castelrenaudais qu’est né:

Le Baobab Renaudais.


Le Burkina Faso:

La superficie est  de 274200km2, la température varie de 16 à 46 degrés Celsius, la capitale est Ouagadougou, C’est l’un des 10 pays les moins développés. On distingue deux saisons inégales : une d’hivernage très courte de 3 à 4 mois (juin à septembre) et une saison sèche de 8 à 9 mois (octobre à juin). La vie au Burkina Faso est très difficile, le manque d’eau est omniprésent et donc le manque de vivres car l’agriculture ne dépend que des pluies. Tous les services de l’état sont payants l’école, les soins, l’hôpital, pas de sécurité sociale, de pole emploi, de caf ou d’aide étatique. Les burkinabés doivent se débrouiller seuls, les familles se regroupent et vivent dans des concessions plusieurs petites cases .

La misère est très grande au Burkina .carte_BF

Nous intervenons dans la province du Boulgou, qui est l’une des 45 provinces du Burkina Faso, située dans la région Centre-Est et limitrophe avec le Togo. Le Chef-lieu est Tenkodogo (environ 60.000 habitants). Le village de Naï que nous aidons est un petit village de brousse 3 ethnies sont présentes : Bissa, Mossi, Peulh. La population est d’environ 2 000 habitants, la superficie est inconnue. A notre arrivée dans le village en 2007, personne ne savait lire ni écrire. La construction d’une école a donc été l’une de nos priorités, Aujourd’hui, nous avons 250 enfants scolarisés.

Pour se rendre au village il faut emprunter une piste qui n’est praticable que pendant la saison sèche.

s15

la piste

s20

le bas fond

 

_DSC0524

arrivée au village

_DSC0508

le village

_DSC0504

l’intérieur du village